Avertir le modérateur

franco

  • Anarchistes contre Franco...

     

     

     

     

     

    Après la victoire franquiste de 1939, son implication dans la Résistance anti-fasciste et le désespoir de constater que la libération de l'Europe s'arrêtait aux Pyrénées, le mouvement libertaire espagnol peina à se restructurer sur le territoire comme en exil. Entre répression sanglante et luttes intestines, la nouvelle génération des années 60, dont les auteurs de ce livre re-publié aux éditions Albache, Octavio Alberola et Ariane Gransac furent des acteurs, réussit à donner une nouvelle dynamique au combat anti-autoritaire contre la dictature dans la mouvance contestataire de 68 et ce jusqu'à la mort du caudillo. Aujourd'hui fortes de l'expérience de la Révolution et malgré les désaccords toujours existants entre réformistes et révolutionnaires, les organisations libertaires et la CNT en particulier, sont à nouveau sur le terrain des luttes. Face à une situation politique internationale qui n'est pas sans rappeler les années 30, gageons qu'elles sauront à nouveau tenir leur place...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Anarchistes contre Franco / Action révolutionnaire internationale 1961-1975 » Octavio Alberola et Ariane Gransac aux éditions Albache.

     

  • Attentat aérien contre le général Franco...

     

     

     

     

     

    Dès 1944, l'Europe se libère du joug nazi. En Espagne, Franco qui a eu l'intelligence de ne pas trop s'engager avec l'Allemagne et qui, à présent compose avec les Américains, tient toujours l'Espagne sous sa coupe et son pouvoir devient légitime avec la reconnaissance que lui offrent les vainqueurs. Ses opposants, impliqués dès le début dans la Résistance, ressentent la trahison et la tentative des guérilleros communistes d'envahir le Val d'Aran se solde par une cuisante déroute. Dans l'esprit des anarchistes du M.L.E. (Mouvement Libertaire Espagnol) germe alors l'idée d' un attentat contre la personne du caudillo. Il est prévu le 12 Septembre 1948, à San Sebastian, où Franco doit assister aux célèbres régates. Le moyen envisagé n'est pas ordinaire, il s'agit d'affréter un avion de tourisme et de larguer sur la casquette du tyran 140 kilos de bombes incendiaires et à fragmentation. La préparation, le déroulement et l'échec de l'opération sont détaillés et analysés dans un petit ouvrage écrit en 1993 par Antonio Téllez Sola spécialiste de la guerre civile espagnole et réédité par les éditions Albache. Ce projet qui à première vue pouvait paraître une pure folie, atteste de la volonté de lutte de ces libertaires espagnols qui n'ont jamais capitulé. Pour avoir partagé leurs espoirs, pour le savoir qu'ils nous ont transmis, pour l'affection fraternelle qu'ils nous ont donné, le rappel de cet événement relève d' une excellente initiative...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Attentat aérien contre le général Franco » d'Antonio Téllez Sola aux éditions Albache

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu