Avertir le modérateur

flammarion

  • No society...

     

    La fin de la classe moyenne occidentale



    «There is no society» : la société, ça n’existe pas. C’est en octobre 1987 que Margaret Thatcher prononce ces mots. Depuis, son message a été entendu par l’ensemble des classes dominantes occidentales. Il a pour conséquence la grande sécession du monde d’en haut qui, en abandonnant le bien commun, plonge les pays occidentaux dans le chaos de la société relative. La rupture du lien, y compris conflictuel, entre le haut et le bas, nous fait basculer dans l’a-société. Désormais, no more society. La crise de la représentation politique, l’atomisation des mouvements sociaux, la citadellisation des bourgeoisies, le marronnage des classes populaires et la communautarisation sont autant de signes de l’épuisement d’un modèle qui ne fait plus société. La vague populiste qui traverse le monde occidental n’est que la partie visible d’un soft power des classes populaires qui contraindra le monde d’en haut à rejoindre le mouvement réel de la société ou bien à disparaître.



    « No society. La fin de la classe moyenne occidentale » de Christophe Guilluy aux éditions Flammarion.



    Communiqué de presse de l'éditeur.

  • Sauvez votre peau ! Devenez narcissique ...

    Vous avez l'impression de vous sacrifier pour les autres.
    Vous avez le sentiment de vous exploiter, de vous maltraiter.
    Vous n'osez pas dire non.

    «Dans ce livre, je propose une toute nouvelle interprétation du mythe de Narcisse, qui n'est nullement cet homme coupable de ne penser qu'à lui, mais l'être qui apprend à se rencontrer, à se respecter, à se faire confiance.
    Contrairement à une illusion tenace, c'est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même.
    Comme moi, sauvez votre peau, devenez narcissique!»

     

    L'auteur Fabrice Midal est philosophe et écrivain. Son livre est publié par les éditions Flammarion et Versilio.

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

  • Tueur de salauds...

     

     

    Nach, est un type qui se qualifie lui-même de « gentil ».

    Il vit en banlieue, a un travail, un appartement et une mission : tuer les salauds.

    Cette mission de super-héros du quotidien lui est apparue comme une évidence à l'adolescence : parce que « trop bon, trop con », il décide faire justice lui-même quand l'injustice est trop flagrante et le crime impuni.

    Premier meurtre : l'assassinat au cyanure du concierge de son immeuble; Léon, alors qu'il n'a que 12 ans. Depuis, il traque les salauds pour les faire payer.

    Sa nouvelle cible : Léna Kipler, DRH d'une grosse société américaine d'hydrocarbures embauchée pour licencier 980 personnes d'une usine de Belleville.

    Et ça, Nach, il ne supporte pas.

    Seulement voilà : l'imprévu s'invite dans son organisation bien huilée, il tombe amoureux de Léna qui, de son côté, n'est pas exactement celle qu'elle prétend...

     

    L'auteur Cartouche est un humoriste, mime, danseur et comédien français. Ce livre est son premier roman. Il est publié par les éditions Flammarion.

     

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu