Avertir le modérateur

espagne

  • O.P. (Ordre Public)...

    « Auparavant, j'étais aussi prisonnier qu'un scarabée dans une poubelle. Aujourd'hui, je le suis autant que la terre sur son orbite. »

    Années 20. Un vent de révolte souffle sur la Moncloa, la plus grande prison pour hommes de Madrid. Un jeune journaliste incarcéré, double de Ramon Sender, interroge la société, ses raisons d'enfermer. Il devient à travers de nombreuses conversations l'ami du Vent, qui incarne par ses sifflements la colère des détenus. Syndicalistes, homicides, escrocs, ouvriers, gitans forts en gueule, se rebellent contre la rigueur des conditions de détention... une mutinerie sévèrement réprimée par la pénitentiaire. Un roman « à balles réelles ».

     

    L'auteur Ramon Sender (1901-1982) se fait connaître très jeune comme journaliste, pour ses prises de positions radicales contre les injustices. Lié aux milieux anarchosyndicalistes, il commence à écrire des romans sur la prison, les ouvriers, la répression des révoltes paysannes.

     

    Claude Bleton en est le traducteur.

     

    Le livre est publié par les éditions Le Nouvel Attila.

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

     

  • La vie quand elle était à nous...

    Le titre évoque la nostalgie qu'éprouve Lola au souvenir de l'époque, il y a plus de quinze ans de cela, où avec son mari Matias, un amoureux des livres comme elle, elle travaillait dans l'édition et contribuait à construire une Espagne démocratique et culturelle.

    Puis la lutte de 1936 et la survie chèrement payée sous le régime franquiste ont détruit leur maison d'édition. Décidé cependant à ne pas renoncer à sa passion, le couple tient désormais une modeste librairie dans le cœur de Madrid.

    Leur quotidien est bouleversé lorsqu'Alice, une Anglaise quinquagénaire pénètre dans leur petite librairie. Elle prend rapidement l'habitude d'y retrouver Lola, qui à sa demande, accepte de lui faire la lecture d'un manuscrit intrigant, La fille aux cheveux de lin, qui trône dans la vitrine. Une amitié sincère voit le jour à mesure que les deux femmes découvrent ensemble les aventures de Rose, une jeune orpheline élevée dans la campagne normande et qui se révèle être la fille illégitime du duc d'Ashford. Lola et Alice l'ignorent encore, mais cette histoire pourrait bien lier leur destin pour toujours...

     

    L'auteur, Mariam Izaguirre, dont ce livre est le premier traduit en français, a remporté de nombreux prix littéraires en Espagne. Cet ouvrage dont le titre original est : « La vida cuando era nuestra » a été traduit par Séverine Rosset et publié par les éditions Albin-Michel.

     

     

  • comme un chat...

     

     

    « Ce que je dis de moi ici n'a d'autre but que de montrer comment nous sommes passés du romantisme de la révolution radicale aux chimères de l'action révolutionnaire illégale sans poursuivre véritablement de but révolutionnaire : comment nous sommes devenus, en quelque sorte, des politiciens de l'illégalisme... J'ai voulu dresser un portrait, qui se voudrait lucide et sans complaisance, loin des illusions consolatrices, d'une génération trop disposée à s'engager et preste à se reconvertir avec brio auprès de toutes les institutions de pouvoir. »

     

    Voici en quelques mots comment Floréal Cuadrado résume son livre « Comme un chat : Souvenirs turbulents d'un anarchiste -faussaire à ses heures- vers la fin du 20 ème siècle » et publié par les éditions du Sandre.

    Ce pavé, je l'ai dévoré d'un trait, sacrifiant avec une immense joie les programmes télévisuels consacrées à l'hystérie des lendemains de carnage, pour me plonger dans ce qui fut notre histoire. Si je ne suis pas comme l'auteur issu de l'immigration espagnole antifranquiste, je sais ce que je dois à ces vieux « companeros , en ce qu'ils nous ont appris et en ce qu'ils nous ont protégé d'une dérive suicidaire tout en nous accompagnant dans nos luttes. L'ambiance de ces 19 juillet à la halle au grain de Toulouse se s'effacera jamais de ma mémoire... Fin de la séquence nostalgie...

    Pour en revenir au bouquin, il m'a bien plu, surtout depuis qu'un copain m'a transmis le texte incendiaire commis par quelques aigris qui, certainement par manque d'humour, n'ont pas apprécié de se faire cartonner... Car il est critique ce chat, il sait sortir ses griffes, il sait heureusement aussi être clairvoyant en ce qui concerne son action militante. Les travers des groupes révolutionnaires des années 70-80 y sont analysés je crois, honnêtement et y sont exprimés des évidences qu'à l'époque, notre aveuglement « affinitaire » nous faisait refuser. Il peut être aussi très instructif pour la nouvelle génération du mouvement libertaire, car il n'est pas indispensable de produire de nouveaux martyrs, nous en avons eu suffisamment...

     

    Henri Cazales / Radio-asso.

     

    « Comme un chat... » de Floréal Cuadrado aux éditions du Sandre.

     

  • Anarchistes contre Franco...

     

     

     

     

     

    Après la victoire franquiste de 1939, son implication dans la Résistance anti-fasciste et le désespoir de constater que la libération de l'Europe s'arrêtait aux Pyrénées, le mouvement libertaire espagnol peina à se restructurer sur le territoire comme en exil. Entre répression sanglante et luttes intestines, la nouvelle génération des années 60, dont les auteurs de ce livre re-publié aux éditions Albache, Octavio Alberola et Ariane Gransac furent des acteurs, réussit à donner une nouvelle dynamique au combat anti-autoritaire contre la dictature dans la mouvance contestataire de 68 et ce jusqu'à la mort du caudillo. Aujourd'hui fortes de l'expérience de la Révolution et malgré les désaccords toujours existants entre réformistes et révolutionnaires, les organisations libertaires et la CNT en particulier, sont à nouveau sur le terrain des luttes. Face à une situation politique internationale qui n'est pas sans rappeler les années 30, gageons qu'elles sauront à nouveau tenir leur place...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Anarchistes contre Franco / Action révolutionnaire internationale 1961-1975 » Octavio Alberola et Ariane Gransac aux éditions Albache.

     

  • Attentat aérien contre le général Franco...

     

     

     

     

     

    Dès 1944, l'Europe se libère du joug nazi. En Espagne, Franco qui a eu l'intelligence de ne pas trop s'engager avec l'Allemagne et qui, à présent compose avec les Américains, tient toujours l'Espagne sous sa coupe et son pouvoir devient légitime avec la reconnaissance que lui offrent les vainqueurs. Ses opposants, impliqués dès le début dans la Résistance, ressentent la trahison et la tentative des guérilleros communistes d'envahir le Val d'Aran se solde par une cuisante déroute. Dans l'esprit des anarchistes du M.L.E. (Mouvement Libertaire Espagnol) germe alors l'idée d' un attentat contre la personne du caudillo. Il est prévu le 12 Septembre 1948, à San Sebastian, où Franco doit assister aux célèbres régates. Le moyen envisagé n'est pas ordinaire, il s'agit d'affréter un avion de tourisme et de larguer sur la casquette du tyran 140 kilos de bombes incendiaires et à fragmentation. La préparation, le déroulement et l'échec de l'opération sont détaillés et analysés dans un petit ouvrage écrit en 1993 par Antonio Téllez Sola spécialiste de la guerre civile espagnole et réédité par les éditions Albache. Ce projet qui à première vue pouvait paraître une pure folie, atteste de la volonté de lutte de ces libertaires espagnols qui n'ont jamais capitulé. Pour avoir partagé leurs espoirs, pour le savoir qu'ils nous ont transmis, pour l'affection fraternelle qu'ils nous ont donné, le rappel de cet événement relève d' une excellente initiative...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Attentat aérien contre le général Franco » d'Antonio Téllez Sola aux éditions Albache

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu