Avertir le modérateur

Cause animale, cause du capital...

Tout le monde, ou presque, aime les animaux, surtout ceux au poil soyeux et qui ne sentent pas trop mauvais. Un défunt président récemment décédé prenait même plaisir à leur caresser la croupe sous le regard attendri du public des salons de l'agriculture. On en oublierait presque qu'ils sont souvent sans pitié entr'eux et qu'ils constituent une part importante de notre alimentation. Ils représentent surtout un « minerai » et une source de profit pour toute la filière viande. C'est sous cet angle que la chercheuse Jocelyne Porcher dans son dernier livre publié par les éditions Le Bord de l'Eau se penche sur les nouvelles approches avec le monde animal, qu'on soit éleveur, végétarien ou simple consommateur. On y découvre que le véganisme n'est pas aussi désintéressé qu'il y paraît à première vue et que les associations « anti-viandes » pratiquant la guerilla contre les abattoirs et les bouchers sont à la merci des lobbies de l'agro-alimentaire et des fabriquants de viande de synthèse qui les financent allègrement. Des tas de choses dont on se doutait mais que cet ouvrage permet de mieux cerner grâce à des arguments et des informations qu'il est difficile de contester...

 

Henri Cazales / Radio-Asso.

 

« Cause animale, cause du capital » de Jocelyne Porcher aux éditions Le bord de l'eau.

Écrire un commentaire

Optionnel

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu