Avertir le modérateur

  • Les Poilus du Sud-Ouest...

    Au cours du brûlant été 1914, les jeunes Girondins, Landais, Charentais, Basques, Béarnais ou Pyrénéens quittent leur « petite patrie » pour se rendre à la guerre, trop souvent pour ne plus revenir. Ils partent avec le 18e corps d’armée de Bordeaux. Dès 1914, celui-ci est aux premières loges en Belgique, sur l’Aisne ou sur la Marne, comme il le sera à Verdun ou au Chemin des Dames.

    Peu à peu, les nécessités de la guerre vont brasser ces identités locales dans le creuset aveugle des tranchées assassines, jusqu’à la victoire si amère de cet automne 1918 qui prélude au difficile retour au pays des survivants.

    C’était il y a un siècle et, depuis longtemps déjà, nul parmi eux n’est plus là pour s’en souvenir. Cet ouvrage tente de suivre leur trace et de témoigner de leur histoire, celle des fils d’une région qui était alors principalement rurale. Voici l’histoire des « Poilus du Sud-Ouest ».

    L'auteur Vincent Bernard est historien et enseignant. Son livre "Les Poilus du Sud-Ouest . Le 18° corps dans la grande guerre" est publié par les Editions Sud-Ouest.

    Communiqué de presse de l'éditeur



  • Lexique amoureux de Montauban...

     

     

    Les éditions Cairn viennent de publier un ouvrage collectif sur notre bonne ville dont les différents auteurs se déclarent « amoureux »... Ce livre agréable à lire offre la parole à des érudits du crû qui reviennent à leur façon sur des personnages, des lieux ou des événements de notre histoire. S'il est sans nul doute un outil indispensable et facile d'accès à des touristes de passage ou des néo-montalbanais, il laisse un arrière goût de frustration à quelques vielles barbes de mon espèce. Il y aurait tant à dire sur des périodes plus récentes de la vie de la cité, sur des contemporains vivants ou décédés, ouvriers anonymes ou acteurs oubliés de l'action culturelle qui m'ont fait être, jadis, moi aussi amoureux de ma ville.

    Cette grosse bourgade rurale semblant endormie et qui d'un coup se réveillait lors de ses quatre foires annuelles, sa place nationale encombrées de charrettes à bras, ses rues commerçantes où cohabitaient piétons, vélos et voitures, la dizaines d'épiceries de Sapiac, les fêtes de quartiers et leurs bagarres de fin de soirée, les délires nocturnes au « Sans Souci » après les collages d'affiches du centre culturel naissant où s'activaient des animateurs bénévoles sous la férule de J-Paul Schaack, les instituteurs laïques qui ne craignaient pas alors les poursuites judiciaires pour les bienfaisantes remontrances dont ils nous gratifiaient, cette ville vivante me manque aujourd'hui et j'avoue, j'en ai la nostalgie.

    Mais ne doutons pas que viendra bientôt une suite à cet ouvrage qui fera une place à la mémoire de montalbanais moins illustres mais qui firent néanmoins que notre ville existe depuis bientôt 900 ans...

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

    « Lexique amoureux de Montauban » ouvrage collectif publié par les Editions Cairn.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu