Avertir le modérateur

Contre l'allocation universelle...

 

 

Adieu la lutte des classes, dépassé le plein emploi, aux oubliettes la réduction du temps de travail, la mode est au revenu universel, quelque soit l'appellation que l'on lui donne. De diverses sensibilités politiques, les tenants du nouvel ordre social relancent ce vieux concept au nom de l'égalité et de la redistribution des richesses. A bien y regarder, le résultat est loin d'être évident. Dans une fort intéressante brochure publiée par les éditions Lux, Matéo Alaluf, Daniel Zamora et quelques autres chercheurs nous proposent une vision bien moins idyllique de ce qui pourrait à terme s'avérer une vaste escroquerie qui réduirait à néant tous les acquits sociaux obtenus par la lutte et la solidarité. Le prétendu combat contre la pauvreté dans lequel s'engouffrent tous les bien-pensants risque d'être bien avantageux pour l'état et le patronat qui, en donnant un os à ronger gratuit à tous, obtiendrait à bon compte la paix sociale. Le chômage pourrait baisser, certes, puisque le travail ne serait plus obligatoire, mais comment vivre avec quelques centaines d'euro par mois en risquant de perdre tous les autres avantages sociaux, vu que le revenu universel se substituerait aux autres allocations, sans compter les services rendus dont souvent on n'apprécie pas aisément la valeur (santé, scolarité). Une mesure authentiquement sociale serait d'aller plutôt vers la gratuité des besoins de base, mais la gratuité n'est guère marchande, moins que la misère tout au moins...

 

Henri Cazales / Radio-Asso..

 

« Contre l'allocation universelle » Matéo Alaluf, Daniel Zamora, Seth Akerman, J-Marie Harribey aux éditions Lux.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu