Avertir le modérateur

10/12/2016

L'usine nuit et jour...

La galvanoplastie est un procédé industriel qui consiste à plonger dans un bain de zinc en fusion des éléments de ferraille brute afin de les recouvrir d'une pellicule qui les rendra inoxydables. Des produits qui en sont issus, on en rencontre tous les jours (barrières métallique, lampadaires, pièces diverses), il y a des usines spécialisées dans cette technique, il existe même des ouvriers qui perdent leur vie à la gagner dans des conditions abominables entre les dangers liés aux manipulations de charges lourdes, les variations extrêmes de température et le risque constant de l'utilisation des produits chimiques hautement nocifs. Patrick Thibaudeaux fut l'un d'eux dans les années 90. Il nous livre son expérience d'intérimaire dans une boite qui peut se situer n'importe où dans notre beau pays, dans un ouvrage publié aux Editions Plein Chant. Jours après jours, au grès de ses différentes missions, nous découvrons le travail, les ouvriers, les chefs, la fatigue, la souffrance et les substituts employés (alcool, tabac, drogues) pour supporter ces situations d'esclaves modernes taillables et corvéables à merci. On prend conscience que malgré les indéniables avancées sociales du siècle dernier, le prolo est toujours abusé par les patrons et les négriers que sont les boites d'intérim qui n'hésitent pas, pour économiser trois sous, à terminer une mission la veille d'un jour férié qu'elles auraient dû payer...

Même si j'ai eu la chance dans ma vie d'éviter l'usine, ce livre me replonge dans mon expérience de plusieurs années passées comme auxiliaire, donc précaire, dans un centre de tri postal manuel. Le travail répétitif, les longues nuits de travail, le froid sur les quais à décharger les sacs postaux, la gnôle et les cigarettes pour tenir le coup, les collègues qui s'embrouillent et qu'il faut séparer, les sautes d'humeur des chefs et pire celles des simples agents nantis par hasard d'un soupçon de responsabilité. Comme l'auteur, seule la chaleur humaine, la fraternité des copains, la solidarité dans les moments difficiles, l'espoir dans les trop rares moments de révolte peuvent permettre de supporter et de croire encore en des lendemains qu'il nous appartient de faire chanter ...

 

Henri Cazales / Radio-Asso.

 

« L'usine nuit et jour, journal d'un intérimaire » par Patrick Thibaudeaux aux éditions Plein Chant collection voix d'en bas.

 

Écrire un commentaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu