Avertir le modérateur

L'ère des ténèbres...

la « guerre sainte » et sans frontières que mènent les djihadistes contre  « le monde des ténèbres » se déploie selon la logique manichéenne d'une lutte à mort où chaque camp prétend incarner le Bien et voir dans l'autre la figure du Mal. Comment en sortir ?

Du premier côté, on ne saurait comprendre l'extrême violence dont les mouvances de l'islamisme radical font preuve sans la rapporter aux doctrines dont elles s'inspirent et aux multiples causes sociales, politiques et économiques qui expliquent leur émergence dans le monde arabo-musulman contemporain. Mais, symétriquement, tout ce passe comme si les démocraties avaient été prises au piège d'idéologies meurtrières qu'elles ont davantage contribué à nourrir qu'à combattre efficacement dans le respect de leurs propres principes. De l'usage de la torture à l'utilisation croissante de drones armés, la « guerre contre la terreur » a trop souvent été menée dans le mépris du droit, alimentant ainsi une spirale sans fin de haine et de ressentiment, tout en servant de prétexte à une remise en cause de nos libertés fondamentales.

Dans cet essai, stimulant et très documenté, Michel Terestchenko nous introduit au coeur de ces dynamiques de violence exponentielle, qui se développent jusque dans notre pays, et nous donne les moyens d'exercer notre responsabilité de citoyen afin qu'elles fassent enfin l'objet d'un débat public.

 

L'auteur Michel Terestchenko est universitaire et philosophe. Son livre est publié par les éditions Le Bord de l'Eau collection la bibliothèque du MAUSS

 

Communiqué de presse de l'éditeur.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu