Avertir le modérateur

11/03/2016

Les arbres ne nous oublient pas...

 

 

Encore une histoire de retour sur son passé, une histoire de filles également et de la même génération et qui ont quitté le même pays aimé: l'Algérie, pour une même raison : une guerre insensé, inutile et meurtrière. Les souvenirs de Michèle Perret publiés aux éditions Chèvre-feuille étoilée sont plus campagnards, sa famille possédait une ferme à Sfisef, entre Oran et Bel-Abbès, ils n'en sont pas moins émouvants surtout au travers des retrouvailles avec l'ami d'antan, le fellah qui l'accueille à bras ouverts et fait remonter en elle les souvenirs d'une enfance insouciante. Bien sûr le colon oppresseur a sévi et la révolte populaire des opprimés a été combien légitime, néanmoins et j'en ai reçu personnellement témoignage, des liens d'affection et de solidarité existaient entre les différentes populations, particulièrement chez les enfants encore abrités des sombres calculs politiciens de l'époque.

Les arbres, ceux au tronc blanchi des avenues d'Oran El Bahia ou de l'allée interminable de la ferme, qu'ils aient été traversés par les balles meurtrières des différents affrontements connus par le pays ou plus prosaïquement servis d'exutoires à l'expression amoureuse de ses adolescents, restent les gardiens de notre mémoire commune, celle de nos deux peuples frères...

 

Henri Cazales / Radio-Asso.

 

« Les arbres ne nous oublient pas » de Michèle Perret aux éditions Chèvre-feuille étoilée.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu