Avertir le modérateur

Parler des camps au XXI° siècle...

 

 

L'idée de « camp » a été dans l'histoire, associée aux troupes, aux armées en campagne, puis à l'emprisonnement, à la concentration forcée, et même à l'extermination de masse, au génocide. En ce début de XXI° siècle, le camp est indissociable des migrations humaines par contrainte. Les camps de migrants, de réfugiés, de déplacés, d'exilés sont des points d'arrêt dans l'errance, des étapes : selon le cas des lieux d'accueil ou des espaces de rétention.

Le phénomène des camps, dans le monde entier, est devenu d'une importance considérable. Il est ici situé dans le temps et l'espace, analysé de manière à décrire ces situations, et en même temps montré dans sa réalité humaine et quotidienne.

 

Alain Rey, par l'analyse des mots qui servent à décrire cet immense phénomène qu'on dit désormais d' »encampement » voudrait permettre à un large public de mieux comprendre la situation des millions d'habitants de ces lieux de l'exil et tenter, au-delà d'un drame qui concerne la planète entière, d'en dégager le sens global.

 

Les photographies de Guillaume Lavit d'Hautefort, l'un des rares artistes à avoir fréquenté durablement ces camps, en montrent les habitants et leur vie quotidienne, pleine de difficultés, de dangers, mais aussi de courage, de solidarité... Il nous donne à voir ces lieux sous leurs différentes formes et à travers les continents. Son travail, précis et lucide sur les réalités vécues, associe respect des individus et humanité pudique du regard.

 

Le livre est publié par les éditions Guy Trédaniel.

 

Communiqué de presse de l'éditeur.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu