Avertir le modérateur

Irak, la revanche de l'Histoire...

 

 

L'Etat islamique ou Da'ech, apparaît aujourd'hui, dans les médias et les représentations politiques, comme l'adversaire absolu de l'Occident, celui qui multiplie attentats et actes de barbarie, qui met le Moyen-Orient à feu et à sang et qu'il faut combattre à tout prix.

A l'origine de cet état de guerre perpétuelle et dans ce chaos dans lequel ont sombré les populations civiles, il y a, bien entendu, l'intervention américaine du printemps 2003, qui fit des Sunnites, accusés d'avoir soutenu le régime de Saddam Hussein, des parias dans le jeu politique irakien et qui a laissé derrière elle un champ de ruines.

Mais il y a aussi, et c'est tout l'intérêt de cet ouvrage que de le démontrer, le partage du Moyen-Orient par les puissances coloniales britannique et française à la suite de la première guerre mondiale et du démembrement de l'empire ottoman : c'est alors que furent créées ex nihilo des frontières qui convenaient aux autorités mandataires mais ne recouvraient aucune réalité historique.

Une fois ce constat dressé, et les responsabilités de chacun établies, on comprend mieux les enjeux de l'effroyable désastre qui a frappé la région, et dont aucune analyse, privée de cette perspective de fond, ne permettrait de rendre compte.

 

L'auteur Myriam Benraad est docteur en science politique à l'Institut d'études politiques de Paris, spécialiste de l'Irak et du monde arabe.

 

Le livre « Irak, la revanche de l'Histoire / De l'occupation étrangère à l'Etat islamique » est publié par les éditions Vendémiaire.

 

 

Communiqué de presse de l'éditeur.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu