Avertir le modérateur

  • Café Yacine...

     

     

     

     

     

    Un homme retourne dans son Algérie natale après de longues années d'absence. Il a des ponts à réparer. En lui, surtout en lui. Une occasion rêvée de revoir Nedjma et de renouer avec ses origines. A la fois remontée dans le temps et traversée du présent, voyage immobile ou simple rêverie, tout dans ce récit, s'emmêle, se croise et se disjoint au bout du compte avec passion.

     

    A ce jeu là les murs du Café Yacine deviennent vite l'épicentre d'une histoire sans fin, toujours recommencée. L'entrebâillement de portes qui s'ouvrent et se referment, offre au narrateur une manière presque kafkaïenne de reconstruire les moments forts d'une famille, mais aussi l'histoire de Constantine depuis l'époque romaine, la grande Numidie et la domination ottomane jusqu'à la présence française, la résistance algérienne et le cruel exode des Pieds-Noirs vers la métropole.

     

     

     

    L'auteur Jacques Alessandra publié par les éditions L'Harmattan collection Lettres du Monde Arabe

     

     

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

     

  • 700 ans de révoltes occitanes...

     

     

     

     

     

    La réédition du livre de Gérard de Sède par les éditions Le Papillon Rouge paru à l'origine en 1982 est une bonne chose. Non, bien que méridional depuis de nombreuses générations et maitrisant un tantinet la langue d'oc que je pratique essentiellement pour fustiger mes chats ou atténuer la douleur provoquée par un malencontreux coup de marteau sur les doigts, je ne suis pas devenu occitaniste. Je reste Internationaliste et Citoyen du Monde et allergique à tout sentiment de repli identitaire, qu'il soit national ou simplement régionaliste. Que la lutte des Croquants du sud soit plus méritante ou efficace que celle des Jacques du nord de la Loire m'indiffère au plus au point, l'important est de se souvenir que ces révoltés menèrent un même combat contre l'église, l'état ou les divers exploiteurs. Les Camisards des Cévennes ou les gueux du midi, comme les enfumés Kabyles de St Arnaud, les Kanaks ou les Indiens d'Amériques furent victimes du même ennemi de classe. En « Occitanie » comme partout ailleurs dans le monde, une catégorie d'individus vis et profite au détriment du reste de la population. Il n'existe pas de pays de « cocagne » ou rien ne s'obtiendrait hors la lutte. En ce sens ce livre contribue à la mémoire militante d'un prolétariat aujourd'hui un peu trop résigné, un peu trop oublieux du sacrifice de ceux qui ont fait l'histoire commune de tous les opprimés...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « 700 ans de révoltes occitanes » de Gérard de Sède préfacé par J. Bové et Y.Rouquette au Papillon Rouge Editeur.

     

  • Deux gouttes d'eau...

     

    Deux gouttes d'eau...

     

     

     

    Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, tuée à coups de hache. Elle s'appelle Elodie et l'enregistrement d'une caméra de surveillance permet d'identifier son ami Antoine Deloye, sortant de chez elle, l'arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s'obstine, malgré les évidences, à nier les faits. Il accuse son frère jumeau, Franck, d'avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point une machination destinée à le perdre. Quand Franck Deloye arrive au commissariat central pour être entendu, le trouble est immense : il est impossible de différencier les deux hommes, qui se ressemblent littéralement comme deux gouttes d'eau... Le divisionnaire de la PJ en charge de l'enquête, Robert Laforge, un homme réputé pour sa compétence mais aussi pour son intransigeance et ses éclats incontrôlés, va devoir résoudre cette incroyable énigme. Lequel des deux frères ment, lequel est le bourreau, lequel la victime ?

     

     

     

    L'auteur Jacques Expert

     

    L'éditeur Sonatine éditions

     

  • Ivazinovichoff...

     

     

     

     

     

    « La concierge était toujours sur sa chaise, digne, raide, affichant l'arrogance de ces cadavres qui ne se ramollissent jamais même dans les situations les plus désespérées. Les murs et le sol étaient maculés de sang et de ce qui serait convenu d'appeler : des petits bouts de viande divers et variés. -C'est un foutu capharnaüm, constata Pénichot.

     

    Guilbert, la mine déconfite, se rongeait anxieusement les ongles en trépignant sur place avec l'attitude douteuse du mec qui se retient d'aller pisser.

     

    -Pour ne pas dire une dégueulasserie sans nom, surajouta le flic.

     

    -C'était une brave femme, chevrota le psy. Aimable, prévenante, toujours prête à vous tendre la main... Tenez, elle est là sa tête, fit-il en pointant un doigt tremblant vers la cocotte-minute. »

     

     

     

    Une enquête policière menée tambour battant par une équipe de flics tourangeaux confrontés à leur pire cauchemar : un tueur psychopathe, grand buveur de sang devant l'éternel et qu'entre-eux ils s urnomment « le démembreur »... Thriller loufoque autour d'une chasse au vampire en pleines seventies, Ivazinovitcoff tient toutes ses promesses et bien plus encore ! Grégory Merleau orchestre un savoureux mélange des genres, décalé et jouissif, saignant et hilarant.

     

     

     

    Edité par la Société des Ecrivains.

     

  • La vraie Parisienne...

     

    La vraie Parisienne...

     

     

     

    Petite robe noire et trench mastic, perchée sur 12 cm de talon, toujours entre deux taxis, attablée à la terrasse du Flore, se demandant à quelle soirée mondaine elle va se rendre. Telle est l'image universelle de la Parisienne. Existe-t-elle vraiment ? C'est ce que se demande Caroline alors qu'elle attend Chloé, la vraie Parisienne qui vient diner. Ou la même Chloé, confrontée à la solitude de sa condition dans un métro infernal. Ou encore Louise et Charlotte, chacune cherchant depuis vingt ans à être la Parisienne de l'autre...

     

    En treize histoires qui forment aussi bien un roman choral, Anne Plantagenet raconte des femmes qui portent l'inquiétude secrète de ne pas être à la hauteur, des femmes de notre époque, dignes des héroïnes cabossées d'un Robert Altman. L'auteur, qui se confond parfois avec la narratrice présente dans chaque scène, repère le bas filé sur la parfaite silhouette, agrandissant l'accroc avec élégance et une petite dose de cruauté.

     

     

     

    « La vraie Parisienne » d'Anne Plantagenet aux Editions J'ai lu.

     

     

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

     

  • L'encyclopédie anarchiste...

     

     

     

     

     

    Plongés dans une période sociale qui ressemble un peu trop à celle des années 30, il n'est pas aussi délirant qu'il l'apparaît à premier abord de rééditer « l'encyclopédie anarchiste » publié en 1934 par des propagandistes anarchistes réunis sous la direction de Sébastien Faure et proposée aujourd'hui par les Editions des Equateurs. Cet ouvrage colossal de 2893 pages avait pour objectif d'enrichir la connaissance des militants libertaires de l'époque et de diffuser largement leurs idées. Sébastien Fauré fut un grand pédagogue notamment. au travers de l'expérience de l'école libertaire de La Ruche et son enseignement fut repris et amplifié par les orateurs et conférenciers du mouvement. Les paroles de son disciple et ami, Aristide Lapeyre résonnent encore à mes oreilles, elles contribuèrent à forger notre conscience politique et nous semblent toujours d'une brulante actualité...

     

     

     

    « L'encyclopédie anarchiste » sous la direction de Sébastien Faure rééditée par les Editions des Equateurs 2 chemins des Ruguets 76119 Ste Marguerite / Mer

     

    E-mail : editions-des-equateurs@orange.fr

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu