Avertir le modérateur

  • Trop jeunes pour mourir...

     

     

     

     

     

    500 pages pour raconter cinq ans d'histoire. Mais quelle histoire ! Celle du mouvement ouvrier et révolutionnaire dans les années qui ont précédé la grande boucherie de 14-18. Malgré les dissensions, les trahisons, les erreurs, cette époque où la classe ouvrière se constituait et prenait conscience de sa force, reste une référence pour tous les rescapés de la lutte des classes, ceux qui n'ont jamais capitulé et n'ont toujours pas envie de finir en serviles moutons d'un système où le consensus serait la règle. L'épopée chaotique de la mouvance libertaire est analysée dans ce pavé et c'est toujours bénéfique quand un travail sérieux lui est consacré. Guillaume Davranche et les éditions L'Insomniaque-Libertalia nous offrent aujourd'hui un ouvrage de synthèse remarquable, il serait bien sot de se priver de sa lecture...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Trop jeunes pour mourir / Ouvriers et révolutionnaires face à la guerre (1909-1914) »

     

    de Guillaume Davranche aux éditions L'Insomniaque-Libertalia.

     

  • Dans la peau d'une djihadiste...

     

     

     

     

     

    Jeune journaliste spécialisée dans les réseaux islamistes, Anna Erelle va se livrer à un travail passionnant mais néanmoins extrêmement dangereux. Jouer via internet le rôle d'une candidate au départ pour la Syrie, subir l'opération de charme, la drague malsaine puis les menaces du recruteur bras droit d'un dirigeant d'EI, supporter sans nausées le récit des massacres sanglants, vivre une double vie sans tomber dans la schizophrénie, connaître la frustration de l'échec et bénéficier en fin de compte d'une fatwa qui vous handicapera peut-être jusqu'à la fin de vos jours... Nombreux sont les reporters même des plus aguerris qui n'auraient pas résisté... Elle si... Dans son livre publié chez Robert Laffont, l'auteur nous livre cet épisode de sa vie dans une écriture simple mais non dénuée d'émotion, un vrai travail d'écrivain...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Dans la peau d'une djihadiste / Enquête au coeur des filières de recrutement de l'état islamique » de Anna Erelle aux éditions Robert Laffont.

     

     

     

  • Anarchistes contre Franco...

     

     

     

     

     

    Après la victoire franquiste de 1939, son implication dans la Résistance anti-fasciste et le désespoir de constater que la libération de l'Europe s'arrêtait aux Pyrénées, le mouvement libertaire espagnol peina à se restructurer sur le territoire comme en exil. Entre répression sanglante et luttes intestines, la nouvelle génération des années 60, dont les auteurs de ce livre re-publié aux éditions Albache, Octavio Alberola et Ariane Gransac furent des acteurs, réussit à donner une nouvelle dynamique au combat anti-autoritaire contre la dictature dans la mouvance contestataire de 68 et ce jusqu'à la mort du caudillo. Aujourd'hui fortes de l'expérience de la Révolution et malgré les désaccords toujours existants entre réformistes et révolutionnaires, les organisations libertaires et la CNT en particulier, sont à nouveau sur le terrain des luttes. Face à une situation politique internationale qui n'est pas sans rappeler les années 30, gageons qu'elles sauront à nouveau tenir leur place...

     

     

     

    Henri Cazales / Radio-Asso.

     

     

     

    « Anarchistes contre Franco / Action révolutionnaire internationale 1961-1975 » Octavio Alberola et Ariane Gransac aux éditions Albache.

     

  • Le voyage d'Octavio...

     

     

     

     

     

    Le voyage d'Octavio est celui d'un analphabète vénézuélien qui, à travers d'épiques tribulations, va se réapproprier son passé et celui de son pays. Le destin voudra qu'il tombe amoureux de Venezuela, une comédienne de Maracaibo, qui lui apprend l'écriture. Mais la bande de brigands « chevaleresques », menée par Rutilio Alberto Guerra, pour laquelle il travaille, organisera un cambriolage précisément au domicile de sa bien-aimée. Avant que ne débute un grand voyage dans le pays qui porte son nom. Octavio va alors mettre ses pas dans ceux de saint-Christophe, dans ceux d'un hôte mystérieux, dans ceux d'un peuple qu'il ignore.

     

    Car cette rencontre déchirante entre un homme et son pays, racontée ici dans la langue simple des premiers récits, est d'abord une initiation allégorique et amoureuse, dont l'univers luxuriant n'est pas sans faire songer à ceux de Gabriel Garcia Marquez ou d'Alejo Carpentier.

     

     

     

    Lauréat du prix du Jeune Ecrivain de langue française en 2013 pour sa nouvelle Icare, Miguel Bonnefoy est de nationalité vénézuélienne. Il vit actuellement à Paris. Le voyage d'Octavio est son premier roman, il est publié par les éditions Payot-Rivages.

     

     

     

    Communiqué de presse de l'éditeur.

     

     

     

  • Le retour des racistes holligans anglais dans le métro Parisiens

    Et une fois de plus, personne n'intervient, si physiquement on a peur ce que je peux comprendre il suffit de tirer le signal d'alarme.

  • Les éditions Réciproques exposent jusqu'au 10 mars

    IMG_20150217_191023.jpg

    Les "Petits bijoux" en expo à La Petite Comédie - Montauban

     

    15 ans déjà que Genevièves André-Acquier et toute l'équipe des éditions Réciproques ouvrent le champ des possibles à des textes qui ne trouveraient pas preneur ailleurs. Une véritable maison d'édition associative où l'excellence des textes et de leur réciproques, la mise en page et l'illustration, n'ont d'égal que leur talent.

    Mardi une soirée organisée par l'association Confluences démarrait la première saison des "Recto-Verso" à la Petite Comédie à Montauban. Une soirée entièrement dédiée au travail remarquable des éditions Réciproques.

    Et pour ceux qui auraient manqué ce rendez-vous une exposition est visible à la Petite Comédie jusqu'au 10 mars.

     

    Écouter Agnès Gros, la directrice artistique de Confluences qui propose cette exposition de textes et d'illustrations de toute beauté (Extrait du reportage diffusé demain 19/02 après les Informations Associatives de 11h).
    podcast

    Natacha Viguié
    Journaliste - Radio Asso
    @NatachaViguie
    #EXPRESSION82

  • Pour un euro symbolique

    L'informatique, un secteur en or!

    Peut-être pas pour le groupe Atos, qui souhaite brader toute sa branche de service informatique pour un euro symbolique à une  fililale de .... Manpower. Une entreprise plus connue pour travailler dans le secteur des ressources humaines.

    L'info ne fait sourcilier quasiment aucun médias, mais les syndicats et les salariés concernés souhaitent interpellés les consciences sur cet agissement ubuesque.

    Dans la région toulousaine 700 personnes travaillent pour le groupe Atos qui compte en tout 20000 salariés en France et 76000 dans le monde.

    Si ce sont les antennes de Bezons (Val d'Oise), Grenoble, Lyon, Bordeaux et Seclin (Nord) qui bougent à l'appel des syndicats (CGC, CGT et Unsa), les Toulousains serrent les dents et ne comprennent pas bien ce reniement de leur PDG Thierry Breton.

    "Certes, notre branche ne fait pas de bénéfices, mais le groupe lui ne manque pas de gagner de l'argent, on n'accepte pas d'être vendu à une filiale de Manpower qui n'y connaît rien à notre métier, pour un euro symbolique de surcroît", témoigne Alain (*)  un salarié de la région Midi-Pyrénées.

    En décembre 2014, le groupe Atos avait racheté la filiale informatique Xeros pour 853 millions d'euros.

    Une gestion "en bon père de famille" sans doute.

     

    (*) Le nom a été modifié.

    Natacha Viguié
    Jounaliste - Radio Asso
    @NatachaViguié
    #EXPRESSION82

  • Profanation cimetière juif

    Tous les médias roucoulaient déjà en supputant sur les auteurs de ce fait dégueulasse. Hélas pour eux, la France découvre que ce sont des jeunes du village âgés de 15 à 17 ans qui ont commis cet acte. Changement de ton, les spécialistes de tout et de rien analysent, essayent de comprendre, enquêtent: ils sont jeunes, débiles, ils ne savaient pas que c'était un cimetière juif, ect et j'en passe.

    N'étant pas journaliste, ne connaissant pas ce village de Sarre-Union (Bas-Rhin)  j'ai essayé de m'informer ma première recherche fut de consulter les résultats des dernières élections municipales, résultats édifiants et je comprends mieux! on constate que sur 2148 inscrits, 1293 ont voté,  59.37%  pour une liste divers droite et 40.62% pour le front national.

    Voilà des jeunes à qui ont a distillé dans leurs veines les mots: rejet, haine, peur, racisme, xénophobie et je pourrais encore allonger la liste.

    Alors, aucune excuse valable ils savaient tous coupables. Et quand j'entends les déclarations du maire de ce village '' L'émotion est palpable, tout le monde est attristé et dégoutté par ce qui est arrivé''. Vous récoltez monsieur ce que vous avez semé depuis de longues années.

    Serge

  • Communiqué inter associatif de la LDH

     

    Béziers, samedi 14 mars - Les nostalgiques de l’Algérie française ne sont pas les bienvenus !

    Le maire de Béziers, soutenu par le Front national, s’apprête à débaptiser une « rue du 19 mars » pour la renommer rue du « Commandant Hélie Denoix de Saint Marc ». La cérémonie est prévue pour le samedi 14 mars à 14 h 30.

    Tout ce que la France compte de nostalgiques de l’Algérie française, cercle algérianiste, associations de rapatriés et d’organisations pro-OAS s’organise pour faire de cette cérémonie un grand rassemblement national.

    Cette constellation réactionnaire a salué la décision de Robert Ménard pour une double raison.

    Forte de son négationnisme, elle continue à prétendre que l’armée française aurait été contrainte de signer, le 19 mars 1962, un cessez-le-feu avec une armée de libération nationale algérienne totalement défaite. Cette signature serait une trahison et ne saurait acter la fin d’une guerre qui n’aurait jamais été qu’une intervention de maintien de l’ordre dans des départements français. Si, à la suite du cessez-le-feu, des crimes et des violences ont continué à faire des morts et des disparus aussi bien du côté français qu’algérien, le déchaînement de la folie meurtrière de l’OAS y a été pour beaucoup.

    L’autre raison est l’utilisation du nom de Hélie Denoix de Saint Marc présenté comme « héros de la résistance, et déporté à Buchenwald… une personnalité d’exception aux hautes valeurs morales et au sens de l’honneur indiscutable » (déclaration du Cercle algérianiste).

    Cette réputation est totalement surfaite. Son passé de résistant et de déporté, indûment utilisé pour se fabriquer la légende d’un « sage qui ne renie rien », ne l’exonère aucunement du rôle qu’il a joué à deux reprises. Cet homme, en effet, a été un croisé de la colonisation et un défenseur irréductible de la domination coloniale, d’abord au Vietnam puis en Algérie : en 1957, aux côtés du général Massu, pendant la bataille d’Alger, pour pourchasser les indépendantistes algériens, en couvrant de son autorité les pires méthodes d’élimination ; puis, quatre ans plus tard, à la tête du 1er REP pour participer au « putsch des généraux » du 21 avril 1961.

    Si, après l’échec de ce complot, il n’a pas déserté, contrairement à d’autres officiers, pour rejoindre l’OAS, il n’a rien fait pour démentir les jusqu’au-boutistes de l’Algérie française qui utiliseront sa personnalité comme un emblème de leur combat. Jusqu’à la fin de sa vie, il gardera le silence aussi bien sur la pratique de la torture par l’armée française que sur l’action criminelle de l’OAS.

    L’annonce du rassemblement anti-républicain prévu à Béziers le samedi 14 mars n’a pas tardé à faire réagir les associations et organisations progressistes ci-après, qui appellent à un contre-rassemblement le 14 mars 2015 à 14 h 00, rue du 19 mars 1962 à Béziers.

    Le 14 février 2015

    Associations signataires ,
    en commençant par les quatre associations qui l’ont initié.

    - Les Anciens appelés en Algérie et leurs amis contre la guerre (4acg) Site
    - Association nationale pour la protection de la mémoire des victimes de l’OAS (ANPROMEVO)
    - Association nationale des pieds noirs progressistes et leurs amis (ANPNPA) Site
    - Les Amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons Site

    - Memorial 98 Site
    - Au nom de la mémoire
    - Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP)
    - Sortir du colonialisme.
    - Comité Vérité et Justice pour Charonne
    - Association biterroise France Algérie (ABFA)
    - Les Amis de Tirésias

  • Esprit es-tu là

    Mes biens chers frères, mes bien chères sœurs prosternez-vous, Saint Charliniens en avance sur le calendrier vient de miraculiser notre France. Des langues de feu se sont abattues sur des millions de citoyens et la liturgie a creusé son sillon, les cieux se sont ouverts et nos chérubins à grand coup de goupillon ont enveloppé ces pénitents d’un brouillard divin et leur ont fait grâce:  de la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la connaissance, la piété, la crainte. Mon dieu que c’était beau, tableau émouvant, émoustillant, renversant, l’audimat explose, les journaux se vendent par millions, les sondages grimpent, alléluia Saint François, Saint Manuel. Mais afin de contrebalancer cet envoûtement républicain, aux cieux de la déconne le diable et sa cohorte de franchouillard Choron, Cavanna, Coluche, Desproges, Brassens, Ferré, et bien d’autres comme moi entonnons en chœur : la testiculance, le roi des cons, le plaisir des dieux, ni dieu ni maître et bien d’autres mélopées divines.

    Ouf ouf mes frères, mes sœurs un mois après, le rêve est fini, le réveil est douloureux, petit à petit les hypnotiseurs perdent de leur pouvoir et, pour ceux qui sont  encore dans la  condescendance reprenez ce doux refrain : c’est la bite à ………… n’oubliez pas la vaseline (plus doux à faire passer) et si douleurs, un seul cri : Hara Kiri.

    Serge

    Rire tue.jpgCavanna Choron.jpg

    Alors ce chaos.jpg

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu