Avertir le modérateur

Ils ne sont pas passés !...

 

 

 

 

 

Certes, mais à quel prix... D'un manuscrit resté longtemps anonyme, Eric Lafourcade en a fait un livre qu'il peut aujourd'hui attribuer sans risque d'erreur à André Lucien Maurice Delattre soldat au 72 ème régiment d'infanterie d'Amiens et publié par la Société des Ecrivains. Durant les quatre années du conflit, sur tous les fronts, de la Meuse à l'Argonne, le poilu a tout subi. Les bombardements, les charges moutonnières à la baïonnette, l'enterrement dans les tranchées, la mort des copains, les poux, le bourrage de crane par la hiérarchie et son incompétence, les fusillés pour l'exemple, le mépris des embusqués, les combines des profiteurs, le froid, la médecine de guerre, la folie sanguinaire des armées des deux camps et même parfois quelques élans de résistance et de solidarité... Tout ce que la nature humaine peut produire était au menu de cet enfer. L'homme s'en est sorti malgré tout sans dommages, tout au moins dans son corps, et il a réussi à coucher sur papier les événements tragiques qu'il venait de vivre. Cette démarche lui aura certainement évité la folie car comment survivre mentalement à un tel tsunami, comment surtout conserver la clairvoyance qui lui fait écrire : « ...ma vie pendant plus de quatre ans fut celle de la plupart des fantassins, une vie sans gloire avec un seul espoir, la Paix !. On peut penser ce que l'on voudra de la guerre, une chose seule est certaine, c'est qu'elle n'offre aucun agrément pour ceux qui la font réellement et sont exposés aux dangers qu'elle comporte! Ceux-là n'ont aucun profit à retirer, tout ce qu'ils peuvent souhaiter, c'est d'en sortir indemne !. Les mêmes imbéciles , qui le 2 Août 1914 sont partis en guerre plein d'ardeur et d'enthousiasme, sont sans doute retournés chez eux en croyant qu'on allait les considérer comme des héros. Ils ont du être fort surpris quand ils se sont rendus compte du peu de cas qu'on faisait d'eux !... On leur a fait comprendre bien vite que la guerre était fini et qu'il était de mauvais ton de parler d'attaques et de tranchées devant des embusqués. »...

 

 

 

Henri Cazales / Radio-Asso.

 

 

 

« Ils ne sont pas passés ! » de André Lucien Maurice Delattre transcrit par Eric Lafoucade aux éditions de La société des Ecrivains.

 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu